Lemonade a 2 ans!

Deux ans déjà que Queen B a cassé internet, en gratifiant ses fans d’un album surprise, accompagné d’un album visuel. Un projet intimiste, dans lequel la star nous confiait les infidélités répétées de son mari. De Lemonade à « Beychella », où en est Beyoncé aujourd’hui?

23. 04. 2016: Beyoncé meilleure ambassadrice de la black culture

beyonce-lemonade-hbo-620x360

On aurait dû être habitué à la recette puisse que c’est la deuxième fois qu’elle nous a fait le coup… et pourtant, quand Lemonade est sorti, les fans de Beyoncé sont restés bouche bée. Sans doute à cause de la forme d’abord. Dans le documentaire d’une heure accompagnant l’album, diffusé sur HBO, B met en avant la « black excellence », la black culture, mais aussi une certaine forme d’héritage noir. On y voit des femmes noires de carnations différentes, arborant des coiffures variées, dont certaines reprenent des modèles de coiffures africaines ancestrales. Cela vient mettre en avant le caractère divers que revêt la beauté noire, chose que les médias occidentaux ont tendance à ne pas faire. Parmi les femmes mises en avant dans la vidéo de Beyoncé, on retrouve la joueuse de tennis Serena Williams, qui effectue un twerk mémorable sur Sorry, ou encore le mannequin atteint de vitiligo Winnie Harlow, mais aussi les jeunes prodiges Chloé and Halle.

Attardons-nous sur le fond maintenant. Les premières minutes de l’album visuel de Beyoncé sont dédiées à l’évocation de son statue de femme cocue. Et puis arrive « Dont Hurt Yourself », titre sur lequel Beyoncé n’est plus une victime, mais une femme énervée, qui va même jusqu’à citer Malcolm X, figure éminente du mouvement des droits civiques, ayant prononcé le discours suivant: https://www.youtube.com/watch?v=kboP3AWCTkA On en retrouve un extrait à 13:38 de la vidéo Lemonade.

Si Beyoncé assume publiquement être féministe, en insérant un tel extrait dans son projet, ne se réclamerait-elle pas plutôt de l’afro-féminisme?

Un album militant

Mais Lemonade est aussi l’album qui a donné naissance à cet hilarant sketch de SNL, intitulé: « Le jour où Beyoncé est devenue noire »https://www.youtube.com/watch?v=ociMBfkDG1w. Il me semble que cette vidéo est sortie suite à la prestation de B au Superbowl. Elle y avait interprété son titre: « Let’s get in formation », habillée tout en noir,et accompagnée de danseuses dont les tenues rappelaient celles des Black Panthers. Tandis que certaines personnes y ont vu un hommage, d’autres y ont vu un affront, qu’ils décelaient déjà dans le clip de la chanson. Dedans, on y voit les danseuses de Beyoncé gesticuler sur des voitures de la LAPD. Une mini polémique avait éclaté à ce moment là, et une poignée de policiers a décidé de ne plus s’occuper de la sécurité aux concerts de Beyoncé.

new orleans

Avec ses références à la culture noire de la Nouvelle-Orléans, ou encore avec le passage où résonnent les notes de « Forward », et où on peut voir des femmes noires dont les fils ont été victimes de la violence policière, tenir entre leur mains les portraits de leurs enfants décédés, on découvre une Beyoncé plus vocale que jamais sur la question raciale. Auparavant, elle nous avait plutôt habitué à agir dans l’ombre. Comme cette fois où avec son mari, ils ont décidé de payer la caution de militants Black Lives Matter, après que ces derniers aient été mis en prison, au moment des émeutes de Ferguson. Aujourd’hui, l’artiste semble vouloir alerter l’opinion publique sur le fait qu’il y a un besoin criant de justice sociale aux USA.

En attendant, grâce à cet album, Beyoncé à plus que jamais mis en avant l’héritage, ainsi que la culture noire.

Qu’en est-il de Jay-Z?

L’homme derrière l’infidélité la plus improbable de toute l’histoire de l’humanité est resté bien silencieux, quand la Behive remuait ciel et terre pour tenter de découvrir qui pouvait bien être la rivale de Queen B. Puis il s’est publiquement exprimé à ce sujet dans les médias.

Ensuite, en juin dernier, il a sorti son 13e album, en exclusivité sur la plateforme qu’il

moonlight

a créée: Tidal. Ce qui est très frustrant quand on est pas abonné, mais qu’on veut partager la hype, notamment celle qu’il y a eu autour du clip Moonlight, dans lequel on retrouve Issa Rae et Tiffany Haddish, qui, entourée de 4 autres acteurs afros américains, jouent une scénette, tirée de la série culte Friends. Et rien qu’avec cette vidéo de 8 minutes, Jay-Z nous prouve que ce show TV aurait pu être beaucoup plus cool s’il avait été joué par un casting 100% noir. Mais la série aurait-elle connu le même succès? Derrière cette vidéo, se cache un message, que l’on décèle à la fin quand un producteur (?) s’adresse au personnage principal de la vidéo, et se moque de ce projet. Jay-Z semble vouloir dire aux afro descendants de ne pas imiter ce que d’autres ont pu faire par le passé, mais de créer leurs propres initiatives, leurs propres codes.

L’autre

Future-Is-Female_Print_Bk

clip qui m’a marquée, et ce pour deux raisons, c’est celui de Family Feud. Dans cette vidéo, Jay-Z semble embrasser le slogan « The future is female » étant donné qu’il a imaginé un scénario où sa propre fille, Blue Ivy, serait en charge de la révision de la Constitution américaine en 2050, un projet préparée par une tablée de femmes aux origines diverses: les Founding Mothers.

Dans la même vidéo, apparaît Beyoncé, dans deux tenues différentes, ne ressemblant pas du tout à ce à quoi elle nous a habitué. Tandis que sa première tenue est semblable à un habit de prêtresse, la seconde a des airs de tenue de reine. La rupture est totale avec ce que l’on observe habituellement dans les clips de rap US, qui très souvent se basent sur le mythe du Mac et de la traînée, ce qui à tendance à entraîner une hypervirilisation des hommes, ainsi qu’une hypersexualisation de la femme.

Enfin, je crois qu’il convient de dire quelques mots sur « The Story of OJ ». Une chanson respirant la mélancolie, comme s’il s’agissait d’une complainte face à la société américaine et à sa tendance à ramener toute personne afro-descendante à sa condition de noir. Toute personne, même OJ Simpson, le célèbre joueur de football américain, qui en plein fort de sa carrière n’avait pas hésité à dire: « I’m not black, I’m OJ », une citation reprise par Jay-Z dans cette chanson.

Dans l’ensemble, j’ai trouvé l’album de Jay-Z sobre, mais aussi très juste dans sa manière d’aborder les problèmes de justice sociale, et également empreint d’humanité. Notamment dans la chanson Smile, dans laquelle le rappeur évoque l’homosexualité de sa mère, ainsi que de l’humilité, sur le titre ManyfacedGod, où il parle du pardon que lui a accordé sa femme.

14. 04. 2018: Beychella

beychella perf

Si les fans de Bey étaient déçus qu’elle ait annulé sa participation à Coachella l’an passé, à cause de sa grossesse, cette année, la star ne les a pas lésés. L’artiste s’est produite à deux reprises, lors des deux week-ends de Coachella, et ce simple fait est déjà historique! En effet, c’est la première femme noire à avoir été choisi pour faire parti des têtes d’affiche du fameux festival américain. A noter également que les deux heures de show assurées par Queen B le premier week-end, ont été retransmises en live sur Youtube, et ont attiré plus de 450 000 téléspectateurs. Un chiffre impressionnant, jamais atteint par la chaîne du festival auparavant. Historique on vous dit!

Beychella: La prestation

Beyonce-Coachella

Sur scène Beyoncé, toute de Balmain vêtue à tout donné. Entourée d’une fanfare de 200 performeurs, elle a assuré des chorés réglées au millimètre près, sur ses titres les plus classiques comme « Crazy in love » qui a ouvert le show, ou ses chansons tirées de son dernier album, comme « Sorry ». D’ailleurs, en parlant de son dernier album, Beyoncé a ramené des éléments présents dans l’album visuel sur scène, comme le discours de Malcolm X, dont j’ai précédemment parlé. Ou encore toute cette aura de « womanhood »/ « sisterhood », qui entoure la vidéo, (les seuls hommes présents dans la vidéo sont son mari et son père) notamment au moment où elle a interpellé les femmes présentes au concert. Le point culminant de l’esprit de sororité qui a entouré ce show, pendant lequel se sont réunies les Destiny’s Child pour interpréter 3 de leurs titres iconiques: « Lose my breath », « Say my Name » et « Soldier »; c’est bien sûr le moment où Solange Knowles est venue rejoindre son aînée sur la scène de Coachella. Toutes les deux ont dansé sur Get me bodied.

Le show s’est terminé sur la chanson « Love on top » et l’emballement médiatique autour de cette prestation s’est tout de suite installé. Dj Khaled n’a pas caché son admiration pour le travail de Beyoncé, et c’est à lui que l’on doit l’expression « Beychella ». Dans les jours qui ont suivi, l’engouement pour le set de Beyoncé était toujours tellement fort que des chroniqueurs de la radio américaine Hot 97 se demandaient si Beyoncé n’était pas la « nouvelle Michael Jackson » https://www.youtube.com/watch?v=FoXoudZSOBo&list=WL&index=132&t=0s

image de fin

Une chose est sûre, l’artiste a dorénavant derrière elle deux décennies de tubes incontournables pour toute une génération.

Publicités

4 réflexions sur “Lemonade a 2 ans!

  1. Après lecture attentive, j’en apprend des choses sur Quenne B … Merci bien! Au final avec qui donc Jay-Z l’a-t-elle trompé ?
    Pour faire suite à notre conversation sur FB, je ne suis pas d’accord avec le titre : Queen B est loin d’être la meilleure ambassadrice de la black culture. Je dirais qu’elle fait partie des ambassadrices et c’est tout. Ceci dit, chacun son point de vue sur le sujet.
    Je confirme notre discussion sur FB, Friends à copier sur Living Single … là aussi on pourrait débattre pendant des heures, mais bon.
    P.S. : il y a quelque chose d’intéressant dans ton article : on voit que tu as recherché des informations sur ton idole/égérie et ça c’est très important ! Well done !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi d’avoir pris le temps de lire cet article. Bonne question lol on aura peut être la réponse dans un documentaire ou un album à venir! C’est vrai que j’aurai pu me contenter de dire que c’est une ambassadrice parmi les autres. Mais je ne pense pas que c’est le cas lol. Pour moi Beyoncé est l’artiste noire qui a le plus d’audience en ce moment (cf les 450 000 personnes qui ont suivi son show sur youtube) et qui revendique le plus sa blackness. Un podcast est sorti récemment à ce sujet (le tchip n°13: la reine et les abeilles) peut être qu’après l’avoir écouté tu comprendras mieux mon point de vue. Je ne connaissais pas cette série à la base, mais je me suis renseignée et j’ai lu pas mal de choses à ce sujet. C’est vraiment dommage que tout le monde connaisse friends mais que peu de personnes connaissent living single aujourd’hui. C’est gentil!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s