Cachez ces cheveux crépus que je ne saurait voir

Dans cet article, je vous explique mon ressenti par rapport au fait d’évoluer dans des espaces majoritairement blancs, en tant que femme portant mes cheveux crépus.

Août 2017. 10 mois après mon dernier défrisage, je prends la décision de commencer une transition. Pas prête à me raser complètement le crâne pour revenir au naturel (big chop), je préfère garder mes longueurs lisses, que je couperai au fur et à mesure.

Durant cette période, j’ai très peu porter mes cheveux au naturel. Le plus souvent, j’optais pour une coiffure protectrice: lace, tissage, ou encore crochets braids

20190203_1626141684380683.jpgPuis, après avoir fini par me débarrasser de l’ensemble de mes cheveux défrisés, en avril dernier, je suis officiellement revenue au naturel. Mais jamais lâchés en afro, souvent attachés en chignon haut ou bas, ou bien coiffés en couronne.

En bientôt un an, je n’ai jamais reçu aucun compliment sur mes cheveux crépus de la part de mes collègues, ou bien de mes camarades de classe. A l’exception de la fois où étant venue en cour avec mes cheveux lissés (ce que je fais rarement étant donné que ça me prend 6h de temps), une fille de ma promo, métisse, me sourit et me dis: « Hey,20190129_183618218119114.jpgmais tu es on fleak aujourd’hui » Elle croyait me faire un compliment…

A l’opposé, coiffée d’un chignon haut et non maquillée, un matin, en arrivant en cours, j’essuie des ricanements, et des « blédardes » (je reviendrai sur cet aspect dans un prochain article, sinon celui-là sera trop long)

Au cours de cette même année, on m’a complimenté deux fois sur ma chevelure. Deux fois où je portais des crochets braids. Une coiffure protectrice couvrant l’intégralité des cheveux.

On est toujours flattée quand on nous adresse un compliment. Que ce soit sur une tenue, sur un make-up look, ou bien sur sa coiffure, comme ce fût le cas en l’occurrence. Mais après réflexion, ces compliments me sont apparus comme étant des injonctions déguisées à ne pas porter mes cheveux naturels. A ne pas être trop noire.

img_20190228_2130191375204199.jpg

Le fait que le premier look en crochet braid ait plu aux personnes blanches de mon entourage n’a rien de surprenant. Avec ces mèches bouclées, se rapprochant de l’aspect que peuvent avoir des cheveux de femme métisse ou caucasienne, ils y voyaient un code de beauté occidental, et était donc en mesure d’apprécier positivement cette coiffure.

Pour les dreadlocks, cette coupe n’a pas fait l’unanimité. Mais le fait qu’une camarade de promo m’ait dis que cette coupe m’allait bien a été l’élément clé, m’ayant inspiré le titre de cet article. Parce qu’en m’adressant un compliment sur mes dreadlocks, ce jour-là, j’ai eu l’impression qu’on me disais en filigrane: tout est mieux que le cheveu afro

Que pensez-vous du cheveu afro?

Comment vivez-vous votre retour au naturel?

Comment vous coiffez-vous au quotidien?

13 réflexions sur “Cachez ces cheveux crépus que je ne saurait voir

  1. Elo dit :

    Ton témoignage est hyper intéressant. C’est fou l’impact que peu avoir un compliment sur la façon dont on se perçoit.
    Mon expérience a été différente, en primaire/collège je portais des tresses et tous les ans il y avait toujours un camarade pour me demander « pourquoi tu te défrises pas les cheveux comme untel  ? » 😑. En terminale j’ai commencé à me coiffer en faisant un afro puff et j’ai reçu que des compliments, les mentalité avaient complètement évoluées par rapport au début de ma scolarité. Parfois même dans la rue ou quand je travaille des gens viennent me voir pour me complimenter sur mes cheveux et il y a à la fois des noirs et des blancs. Des fois j’ai l’impression que les gens viennent me complimenter pour m’apporter une forme de soutient haha Par exemple dans ma fac où il y avait très peu de noirs une autre fille noire que je ne connaissais pas du tout était venue me faire un compliment sur mon afro puff à la fin d’un partiel. Du coup maintenant quand je vois une fille noire que je trouve bien coiffée avec ses cheveux naturels je brave ma timidité pour lui dire haha pcq 1) je le pense et 2) les compliments ça booste la confiance en soi et 3) black girls need to support black in this racist economy haha
    J’essaie de faire pareil avec les petites filles noires que je rencontre, je me dis que si un jour elle se retrouve face à qq’n qui critique ou se moque de ses cheveux elle se souviendra qu’avant d’autre personne lui ont dit que ses cheveux été beaux.

    J'aime

    • shegoesbythia dit :

      Merci! Mais si tu n’as eu que des compliments c’est qu’il doit y avoir une raison! Drop ta haircare routine non?! Lol Ton point de vue est très intéressant aussi si tu as eu le droit à de la bienveillance de la part de noirs comme de blancs personnellement ça me donne de l’espoir. Peut-être que c’est possible que les cheveux crépus soient acceptés par tous. Même si c’est pas encore tout à fait le cas aujourd’hui (cf les commentaires racistes sur l’afro de Sibeth Ndiaye). Et bravo pour la force donnée aux petites filles. C’est une super initiative!

      J'aime

  2. Elo dit :

    Haha le pire c’est que j’ai reçu des compliments les jours où je pensais être en « bad hair day » pcq mon twist out était raté et que je n’avais pas assez de boucles. Mtn je suis complètement décomplexée et je ne suis plus à la recherche de boucles quand je me coiffe. C’est clair qu’il reste du travail concernant l’acceptation du cheveux crépus en France et c’est important de continuer d’en parler pour dénoncer les discriminations ou le racisme. Et en référence à ton autre article sur les femmes noires entre elles j’espère que de plus en plus de filles noires et métisses vont faire l’effort de déconstruire leur préjugés sur les cheveux crépus pour arrêter de se détester elle même ou les autres filles 💪🏾
    Bref tes cheveux sont beaux, ne te laisse pas déstabiliser par ceux qui pensent que les cheveux sont beaux seulement qd ils sont longs, lisse ou curly.

    J'aime

    • shegoesbythia dit :

      Mdr comme quoi! Oui je suis d’accord avec toi. Après heureusement que de plus en plus de personnes portent leurs cheveux au naturel et s’exprime sur ce sujet. Je pense qu’à la longue va permettre aux mentalités de bouger. Par rapport à l’autre article clairement ce qu’il faudrait faire c’est apprendre à toutes les femmes à s’aimer soi à la base et ensuite à pas venir coller des préjugés sur les autres quoi! Merci pour ce message! Il est très touchant

      Aimé par 1 personne

  3. fromustoyou971 dit :

    Je me suis un peu retrouvée dans tes mots. Il est vrai que je fais le yo-yo capillairement parlant car j aime changer de tête donc, je n ai aucun souci à les défriser si l idée m’en dit, mais c est vrai que j ai eu le même ressenti lors de mon premier big chop. Ah moi radicale, j ai tout rasé, et je pense que ce qui fait le plus mal, c’est quand les mots/remarques viennent de personnes de ta propre communauté. J’ai eu le droit à  » cela fait négligé, mais pourquoi tu as coupé tes cheveux, tu avais tellement de cheveux  » et j’en passe…
    Aujourd’hui j’arbore mon afro, mais tellement fièrement.
    J ai fait plusieurs big chop, cette année quand je suis arrivée au travail, j ai senti les regards sur moi, un peu de moquerie aussi… à vrai dire ça ne m’atteint pas plus que ça. Et quand j’arrive avec des mèches de 10km, ils sont toujours ébahis et se demandent « mais comment t as fait pour les coller!? » 🙄🙄🙄

    J'aime

    • shegoesbythia dit :

      Je suis d’accord avec toi et je ne comprends pas le fait que des personnes noires puissent critiquer le retour au naturel d’une autre personne. Si ce n’est pas ton style ok. Mais ce n’est pas une raison pour faire des reproches à une personne qui a choisis cette voie là. Je crois que ces personnes là sont vraiment enfermées dans un certain schéma de pensée. Mais je pense que voir de plus en plus de personnes porter fièrement leur afro pourrait les aider à évoluer. Mdr la dernière partie de ton commentaire moi aussi quand je me fais des box braids et que certaines personnes non noires me posent des questions ou font des commentaires ça me fait marrer

      J'aime

      • fromustoyou971 dit :

        J avais encore ce débat avec mon père hier soir, qui me disait qu’avant j’étais plus soignée, plus coquette. Mdrrr fallait m’entendre lui parler des critères de beautés qui nous sont clairement imposés, des dicktats de la société, de son aliénation et de l’esclavage.

        Je suppose que tu as déjà eu le droit à la question, et quand tu les enlèves, tu peux les remettre mdrrr, et moi qui leur répond non non je coupe tout direction poubelle 😂😂😂

        J'aime

      • shegoesbythia dit :

        Il y a vraiment un besoin d’apprentissage de la vraie beauté afro pour certaines personnes. C’est vraiment triste de voir que beaucoup de personnes de notre communauté ne remettent pas en question les canons de beauté occidentaux qui nous sont imposés. Mais bon après ton père c’est l’ancienne génération on peut comprendre pourquoi il pense comme ça. Ma mère est un peu pareil. Mais je pense que vu que notre génération commence à faire ce travail sur nous même d’acceptation de soi, ça ne pourra qu’aller mieux pour les générations futures !

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s