Blédarde !

Ce matin là, j’étais arrivée en cours en retard. D’une dizaine de minutes je crois. Je n’avais pas réussi à coiffer mes cheveux comme je le souhaitais. A la base, je voulais opter pour un high puff. Mais devant le manque de coopération de mon capital capillaire, je me suis résolue à utiliser un deuxième élastique, et à rabattre les mèches de cheveux qui devaient initialement constituer mon puff, par dessus celui-ci, pour obtenir un chignon.  Un rapide coup d’œil au miroir, et je pars. Je ne me trouvais pas super, mais je trouvais que ça passe. Et puis, même si mes cheveux n’étaient pas aussi beaux que je le souhaitais, j’avais enfilé mon caban noir et ma paire de mocassins, pour garder un côté classe.

Le bus me dépose à l’arrêt attenant à mon école. Les 15, 20 ou peut-être 30 minutes que j’avais passé à lutter avec mes cheveux , font que je pénètre dans la salle de cours après la majorité de mes camarades. Un groupe (majoritairement blanc, dans lequel était quand même présent un mec typé asiatique) installé au fond de la salle, ricane à mon arrivée. Je ne comprends pas bien ce qu’ils disent, mais j’arrive tout de même à distinguer un mot: blédarde

Intérieurement, ce mot me glace, me tétanise. Extérieurement, je ne laisse rien paraître. Pourtant, je me questionne. « Pourquoi m’insultent-ils d’une telle manière ? » En 24 ans d’existence,  je n’avais jamais essuyer de la violence verbale de cette envergure de la part d’un groupe classe. Et ce, malgré le fait que j’ai passé une grosse partie de ma scolarité à être la seule noire parmi les blancs.

Mais alors pourquoi ? Pourquoi est-ce qu’aujourd’hui des personnes estimaient être dans leur bon droit quand elles m’associent au mot blédarde. Personne ne m’aurait jamais insulter de la sorte il y a quelques années, à l’époque du lycée, ou même après lorsque j’étais encore étudiante en droit. Mais alors pourquoi ce « blédarde« , pourquoi ces ricanements ? Il n’y a qu’une chose qui ait changé chez moi, entre l’époque du lycée et maintenant. C’était mes cheveux. Mon afro. Mon retour au naturel.

Toutes celles qui comme moi ont choisi de retourner vers un port de cheveux naturel, savent qu’une telle entreprise passe par une phase d’acceptation de soi. Durant laquelle l’estime de soi en prend un coup. Porter ses cheveux au naturel, c’est bien sûr s’éloigner de l’image de la noire américaine, que beaucoup tiennent encore comme symbole de la femme noire « soignée », « coquette », « qui sait prendre soin d’elle » (ex: le personnage de Mikayla Pratt dans HTGAWM)

On s’aperçoit que le type de regard que l’on attire change. On passe des coups d’œil validateurs ou libidineux, aux regards interrogateurs ou inexistants. On est dans une démarche d’affirmation de son identité, qui aux yeux de certaines personnes semble relever d’une revendication de son altérité. Un autre. Une personne dans laquelle on ne se reconnaît pas. Une personne que l’on ne respecte pas. Quelqu’un qu’on traite de blédarde.

Ce jour-là, après les cours, je suis tout de suite rentrée chez moi, m’allonger dans mon lit. Tandis que je fixais des yeux  le plafond de mon appartement, les rires et les mots de ces personnes de ma classe, résonnaient encore dans ma tête. Blédarde, à cause de mes cheveux naturels. A cause des standards de beautés fixés par la société occidentale.

Ces dernières années, j’avais déconstruis mon rapport à la beauté. J’étais passée du conditionnement aux tissages, au défrisage, et aux extensions, à la redécouverte de mon cheveu crépu. Au travail à la mise en valeur et à l’acceptation de mes cheveux naturels. Cet après-midi là, je me demandais si tout ça n’était pas vain. Les cheveux naturels… le regard des personnes appartenant (ou souhaitant appartenir) au groupe dominant. J’ai parfois l’impression qu’on est face à une impasse.

Toutes les images de cet article ont été trouvées sur Pinterest

5 réflexions sur “Blédarde !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s